Dépannage de la surveillance Synthetic
Rapport de recherche Datadog : Bilan sur l'adoption de l'informatique sans serveur Rapport : Bilan sur l'adoption de l'informatique sans serveur

Dépannage de la surveillance Synthetic

Si vous rencontrez un problème durant la configuration de la surveillance Datadog Synthetic, utilisez cette page pour effectuer un premier dépannage. Si votre problème persiste, contactez notre formidable équipe d’assistance.

Tests Browser

Je ne vois pas la page de connexion dans l’outil d’enregistrement. Que se passe-t-il ?

Par défaut, l’iframe/la fenêtre de l’outil d’enregistrement utilise votre propre navigateur. Cela signifie que si vous êtes déjà connecté à votre application, il est possible que l’iframe/la fenêtre affiche directement la page qui suit l’écran de connexion, vous empêchant alors d’enregistrer vos étapes de connexion sans vous déconnecter au préalable.

Pour enregistrer vos étapes de connexion sans vous déconnecter de votre application, utilisez simplement le mode navigation privée de l’outil d’enregistrement :

L’option Open pop up in Incognito mode vous permet de démarrer l’enregistrement de votre test depuis l’URL de départ configurée et dans une session entièrement distincte de la session principale de votre navigateur.

La fenêtre de navigation privée qui s’ouvre alors ignore toutes vos anciennes données de navigation (cookies, données locales, etc.). Ainsi, vous êtes automatiquement déconnecté de votre compte et pouvez enregistrer vos étapes de connexion comme si vous consultiez votre site pour la première fois.

Tests API et tests Browser

Erreurs Unauthorized

Si l’un de vos tests Synthetic renvoie une erreur 401, c’est probablement qu’il ne parvient pas à s’authentifier auprès de l’endpoint. Lorsque vous configurez votre test Synthetic, assurez-vous d’utiliser la même méthode d’authentification que celle que vous utilisez en dehors de Datadog.

  • Votre endpoint utilise-t-il une authentification par en-têtes ?

    • Authentification basique : spécifiez les identifiants requis dans les Advanced options de votre test HTTP ou test Browser.
    • Authentification par token : commencez par extraire votre token avec un premier test HTTP, créez une variable globale en parsant la réponse de ce premier test, et réinjectez cette variable dans un second test HTTP ou test Browser nécessitant le token d’authentification.
    • Authentification par session : ajoutez les en-têtes ou cookies requis dans les Advanced options de votre test HTTP ou test Browser.
  • L’endpoint utilise-t-il les paramètres de requête pour l’authentification ? (Avez-vous besoin d’ajouter une clé d’API spécifique dans vos paramètres d’URL ?)

  • L’endpoint utilise-t-il une authentification en fonction de l’IP ? Dans ce cas, vous devrez peut-être autoriser une partie ou l’ensemble des IP à l’origine des tests Synthetic.

Erreurs Forbidden

Si les tests Synthetic renvoient des erreurs 403 Forbidden, il est possible que votre serveur Web bloque ou filtre les requêtes qui comprennent l’en-tête Sec-Datadog. Cet en-tête est ajouté à chaque requête Synthetic envoyée par Datadog pour identifier la source du trafic et aider l’assistance Datadog à identifier l’exécution de test spécifique.

En outre, vous devrez peut-être vous assurer que vos pare-feu autorisent les plages d’IP utilisées par la surveillance Datadog Synthetic comme sources de trafic.

Notifications manquantes

Par défaut, les tests Synthetic ne procèdent à aucun renvoi de notifications. Cela signifie que si vous ajoutez votre handle de notification (adresse e-mail, handle Slack, etc.) après la création d’une transition (par exemple, un test entrant en alerte ou se rétablissant à partir d’une alerte précédente), aucune notification ne sera envoyée pour cette transition. Une notification sera envoyée pour la transition suivante.

Pour aller plus loin