Suivi des erreurs RUM
Rapport de recherche Datadog : Bilan sur l'adoption de l'informatique sans serveur Rapport : Bilan sur l'adoption de l'informatique sans serveur

Suivi des erreurs RUM

En quoi consiste le suivi des erreurs ?

Datadog recueille un grand nombre d’erreurs, et la surveillance de ces erreurs est essentielle pour assurer le bon fonctionnement de votre système. Pourtant, ces événements d’erreur sont parfois si nombreux qu’il peut s’avérer difficile d’identifier ceux qui méritent votre attention et qui doivent être corrigés en priorité.

Le suivi des erreurs permet de simplifier la surveillance grâce aux techniques suivantes :

  • Regroupement des erreurs similaires dans des problèmes pour réduire le bruit et aider à identifier celles qui sont les plus importantes.
  • Suivi des problèmes au fil du temps pour savoir à quel moment ils ont commencé, s’ils sont toujours en cours et la fréquence à laquelle ils se produisent.
  • Regroupement de l’ensemble du contexte nécessaire au même endroit pour faciliter le dépannage du problème.

Prise en main

Le suivi des erreurs traite les erreurs recueillies à partir du navigateur par le SDK RUM (erreurs avec origine dans la source).

Pour démarrer rapidement le suivi des erreurs, procédez comme suit :

  1. Téléchargez la version v1.11.5+ du SDK RUM Browser.
  2. Configurez les paramètres version, env et service lors de l’initialisation de votre SDK.

Importer des fichiers de mappage

Le code source de certaines applications est parfois obfusqué ou minifié lors d’un déploiement en production, pour des raisons d’optimisation des performances et de sécurité. Par conséquent, les traces de pile d’erreurs générées par ces applications sont elles aussi obfusquées. Le processus de dépannage devient alors plus difficile, car les traces de pile ne peuvent pas être utilisées pour déterminer le fichier et la ligne du code à l’origine d’une erreur donnée.

Datadog vous permet d’importer vos source maps en toute sécurité afin de retirer l’obfuscation de vos traces de pile :

Source maps JavaScript

Les source maps sont des fichiers de mappage générés lors de la minification de code source Javascript. L’interface de ligne de commande Datadog peut être utilisée pour importer ces fichiers de mappage à partir du répertoire de votre build : elle analyse le répertoire du build et ses sous-répertoires pour importer automatiquement les source maps avec leurs fichiers minifiés associés. Importez vos source maps directement à partir de votre pipeline d’intégration continue :

  1. Ajoutez @datadog/datadog-ci à votre fichier package.json (assurez-vous d’utiliser la dernière version).
  2. Créez une nouvelle clé d’API Datadog dédiée et exportez-la en tant que variable d’environnement appelée DATADOG_API_KEY.
  3. Configurez l’interface de ligne de commande de façon à importer les fichiers sur le site européen en exportant deux variables d’environnement supplémentaires : export DATADOG_SITE="datadoghq.eu" et export DATADOG_API_HOST="api.datadoghq.eu".
  4. Exécutez la commande suivante :
datadog-ci sourcemaps upload /path/to/dist \
    --service=my-service \
    --release-version=v35.2395005 \
    --minified-path-prefix=https://hostname.com/static/js
  1. Ajoutez @datadog/datadog-ci à votre fichier package.json (assurez-vous d’utiliser la dernière version).
  2. Créez une nouvelle clé d’API Datadog dédiée et exportez-la en tant que variable d’environnement appelée DATADOG_API_KEY.
  3. Exécutez la commande suivante :
datadog-ci sourcemaps upload /path/to/dist \
    --service=my-service \
    --release-version=v35.2395005 \
    --minified-path-prefix=https://hostname.com/static/js

Pour en savoir plus sur les paramètres de l’interface de ligne de commande, consultez le référentiel Github officiel.

Vous devez configurer votre bundler Javascript de façon à ce que les source maps créées incluent directement le code source associé. Assurez-vous que l'attribut sourcesContent dans vos source maps n'est pas vide avant de les importer.

Pour aller plus loin