Logs d'audit Kubernetes
Rapport de recherche Datadog : Bilan sur l'adoption de l'informatique sans serveur Rapport : Bilan sur l'adoption de l'informatique sans serveur

Logs d'audit Kubernetes

Supported OS: Linux Mac OS Windows

Présentation

Recueillez des logs d’audit Kubernetes pour effectuer le suivi de tous les événements qui se produisent dans vos clusters Kubernetes, y compris tous les appels effectués vers l’API Kubernetes par vos services. Cela inclut le plan de contrôle (les contrôleurs intégrés et le scheduler), les daemons de nœud (le kubelet, kube-proxy, etc.), les services de cluster (p. ex., l’autoscaler de cluster), les utilisateurs qui effectuent des requêtes kubectl, et même l’API Kubernetes elle-même.

L’intégration Logs d’audit Kubernetes vous permet de diagnostiquer les problèmes d’autorisation, d’identifier les politiques RBAC qui doivent être mises à jour, et d’effectuer le suivi de requêtes API lentes qui ont un impact sur l’ensemble de vos clusters. Plongez au cœur de ces sujets en regardant la conférence donnée par Datadog à l’occasion du KubeCon 2019.

Configuration

Cette intégration est disponible à partir des versions > 6.0 de l’Agent

Configuration

Pour en savoir plus sur la configuration des logs d’audit Kubernetes, consultez la documentation Kubernetes officielle.

Pour activer les logs d’audit dans Kubernetes :

  1. Les logs d’audit sont désactivés par défaut dans Kubernetes. Pour les activer dans la configuration de votre serveur d’API, vous devez spécifier un chemin de fichier de politique d’audit :

    kube-apiserver
      [...]
      --audit-log-path=/var/log/kubernetes/apiserver/audit.log
      --audit-policy-file=/etc/kubernetes/audit-policies/policy.yaml
  2. Créez le fichier de politique à l’emplacement /etc/kubernetes/audit-policies/policy.yaml pour spécifier les types de requêtes d’API que vous souhaitez enregistrer dans vos logs d’audit. Les règles de politique d’audit sont évaluées selon l’ordre dans lequel elles ont été spécifiées. Le serveur d’API exécute la première règle applicable qu’il trouve pour chaque type d’opération ou ressource. Exemple de politique d’audit :

    # /etc/kubernetes/audit-policies/policy.yaml
    
    apiVersion: audit.k8s.io/v1
    kind: Policy
    rules:
    # ne pas loguer les requêtes suivantes
    - level: None
      nonResourceURLs:
          - '/healthz*'
          - '/logs'
          - '/metrics'
          - '/swagger*'
          - '/version'
    
    # limiter le niveau à Metadata de sorte que le token ne soit pas inclus dans les spécifications/statuts
    - level: Metadata
      omitStages:
          - RequestReceived
      resources:
          - group: authentication.k8s.io
            resources:
                - tokenreviews
    
    # audit étendu de la délégation d'authentification
    - level: RequestResponse
      omitStages:
          - RequestReceived
      resources:
          - group: authorization.k8s.io
            resources:
                - subjectaccessreviews
    
    # loguer les modifications sur les pods au niveau RequestResponse
    - level: RequestResponse
      omitStages:
          - RequestReceived
      resources:
          # groupe d'API principal ; ajouter des services d'API tiers et vos services d'API au besoin
          - group: ''
            resources: ['pods']
            verbs: ['create', 'patch', 'update', 'delete']
    
    # loguer tous les autres événements au niveau Metadata
    - level: Metadata
      omitStages:
          - RequestReceived

Cet exemple de fichier de politique configure le serveur d’API de façon à loguer au niveau de détail le plus élevé certains types d’opérations qui entraînent une modification du cluster (mise à jour, patch, création, suppression). Il suit également les requêtes envoyées à la ressource subjectaccessreviews au niveau le plus élevé pour aider à dépanner des problèmes de délégation d’authentification.

Vous pouvez réduire le niveau de détail à Metadata pour les endpoints qui contiennent des données sensibles (p. ex., la ressource tokenreviews). Datadog omet également l’étape RequestReceived des logs.

Dans la dernière section, la politique est configurée de façon à loguer tous les éléments non couverts explicitement par les règles précédentes au niveau Metadata. Les logs d’audit étant parfois très détaillés, vous pouvez choisir d’exclure des actions/verbes moins sensibles (p. ex., les opérations qui ne modifient pas l’état du cluster comme list, watch et get).

Collecte de logs

  1. Installez l’Agent sur votre environnement Kubernetes.
  2. La collecte de logs est désactivée par défaut. Vous devez l’activer dans la section env de votre DaemonSet :

    env:
        # (...)
        - name: DD_LOGS_ENABLED
          value: 'true'
  3. Montez le répertoire des logs d’audit ainsi qu’un répertoire que l’Agent utilise pour stocker un pointeur pour savoir le dernier log qui a été envoyé à partir de ce fichier. Pour ce faire, ajoutez ce qui suit dans la section volumeMounts du daemonset :

     # (...)
        volumeMounts:
          # (...)
          - name: pointdir
            mountPath: /opt/datadog-agent/run
          - name: auditdir
            mountPath: /var/log/kubernetes/apiserver
          - name: dd-agent-config
            mountPath: /conf.d/kubernetes_audit.d
      # (...)
      volumes:
        # (...)
        - hostPath:
            path: /opt/datadog-agent/run
          name: pointdir
        - hostPath:
            path: /var/log/kubernetes/apiserver
          name: auditdir
        - name: dd-agent-config
            configMap:
              name: dd-agent-config
              items:
                - key: kubernetes-audit-log
                  path: conf.yaml
      # (...)

    Cela monte également le dossier conf.d qui est utilisé pour configurer l’Agent de façon à recueillir les logs à partir du fichier de logs d’audit.

  4. Configurez l’Agent de façon à recueillir les logs provenant de ce fichier avec une ConfigMap :

    kind: ConfigMap
    apiVersion: v1
    metadata:
        name: dd-agent-config
        namespace: default
    data:
        kubernetes-audit-log: |-
            logs:
              - type: file
                path: /var/log/kubernetes/apiserver/audit.log
                source: kubernetes.audit
                service: audit

Validation

Lancez la sous-commande status de l’Agent et cherchez Logs dans la section Checks.

Dépannage

Besoin d’aide ? Contactez l’assistance Datadog.

Pour aller plus loin

Documentation, liens et articles supplémentaires utiles: