Configurer l'APM Datadog

Dans la plupart des environnements, la configuration de votre application pour envoyer des traces à Datadog repose sur deux étapes :

  1. Configuration de l’Agent Datadog pour l’APM.

  2. Ajout de la bibliothèque de tracing Datadog à votre code.

Les traces sont envoyées depuis votre application instrumentée via une bibliothèque de tracing Datadog à l’Agent Datadog, et depuis l’Agent Datadog au backend Datadog. Elles s’affichent alors dans l’interface.

Le pipeline de l'APM

Dans les environnements conteneurisés, les environnements sans serveur et certains autres environnements, des étapes de configuration spécifiques à l’APM peuvent être requises sur le traceur et l’Agent pour que les traces soient correctement reçues. Assurez-vous donc de suivre les instructions pour les deux composants.

Pour obtenir les instructions de configuration, sélectionnez votre langage :

Java
Python
Ruby
C++
Go
Node.js
.Net
.Net
PHP

Pour instrumenter une application écrite dans un langage qui n’est pas encore pris en charge par une bibliothèque officielle, consultez la liste des bibliothèques de tracing de notre communauté.

Une fois le tracing configuré, il ne vous reste plus qu’à activer le profileur en contenu pour pouvoir accéder aux données de profiling. Le profileur est disponible en Java, Python, Go et Ruby (version bêta).