OpenTracing Ruby
Rapport de recherche Datadog : Bilan sur l'adoption de l'informatique sans serveur Rapport : Bilan sur l'adoption de l'informatique sans serveur

OpenTracing Ruby

Pour en savoir plus sur la configuration de Datadog avec OpenTracing, consultez la section Démarrage rapide pour OpenTracing de la documentation dédiée à Ruby.

Configuration des paramètres du traceur Datadog

Le traceur Datadog sous-jacent peut être configuré en transmettant des options (qui correspondent à Datadog::Tracer) lors de la configuration du traceur global :

# Lorsque `options` correspond à un hachage d'options fournies à Datadog::Tracer
OpenTracing.global_tracer = Datadog::OpenTracer::Tracer.new(options)

Il peut également être configuré en utilisant Datadog.configure, tel que décrit dans la section Paramètres du traceur Ruby.

Activation et configuration des intégrations

Par défaut, la configuration d’OpenTracing avec Datadog n’active aucune instrumentation supplémentaire assurée par Datadog. Vous ne recevrez que les spans et les traces provenant de l’instrumentation OpenTracing intégrée à votre application.

Cependant, des instrumentations supplémentaires fournies par Datadog peuvent être activées aux côtés d’OpenTracing à l’aide de Datadog.configure, afin d’optimiser encore plus votre tracing. Pour ce faire, consultez la section Instrumentation d’intégration Ruby pour obtenir plus de détails.

Formats de sérialisation pris en charge

TypePrise en chargeInformations supplémentaires
OpenTracing::FORMAT_TEXT_MAPOui
OpenTracing::FORMAT_RACKOuiEn raison de la perte de résolution liée au format Rack, veuillez noter que les majuscules dans les noms d’éléments transmis lors de l’aller-retour doivent être remplacées par des minuscules, et le caractère - par le caractère _. Datadog recommande d’éviter l’utilisation de ces caractères ou de prévoir une étape pour y remédier au niveau du destinataire.
OpenTracing::FORMAT_BINARYNon

Pour aller plus loin