Configurer les tags primaires
Rapport de recherche Datadog : Bilan sur l'adoption de l'informatique sans serveur Rapport : Bilan sur l'adoption de l'informatique sans serveur

Configurer les tags primaires

Définition

Vous avez la possibilité de filtrer l’intégralité des données associées à une application APM Datadog selon plusieurs dimensions. Ces dimensions comprennent les statistiques agrégées (telles que le nombre de requêtes/seconde, la latence, le taux d’erreur ou le score Apdex) et les traces visibles. Elles se configurent à l’aide de tags primaires, qui offrent une visibilité encore plus détaillée sur le comportement de votre application. Les tags primaires peuvent être utilisés pour un environnement, une zone de disponibilité, un datacenter, etc.

Les tags primaires respectent un autre ensemble de règles que celles des tags Datadog standards.

Configuration

Environnement

L’environnement à partir duquel vous recueillez vos traces constitue le tag primaire obligatoire par défaut. Sa clé de tag est env. Par défaut, sa valeur pour des données sans tag est env:none.

Définition de l’environnement dans le traceur

Nous vous conseillons d’utiliser le traceur pour définir le tag env. Cette méthode offre une plus grande flexibilité, car la définition du tag env réside dans le runtime réel du service.

Si la variable DD_ENV est exposée au processus de votre service, le traceur l’utilisera automatiquement. Consultez la section Tagging de service unifié pour en savoir plus sur la définition de DD_ENV et d’autres variables d’environnement de service standard.

Vous pouvez également définir manuellement le tag env comme tag global pour le traceur dans le code. Pour en savoir plus, consultez la documentation relative à l’assignation de tags dans l’APM.

Définition de l’environnement dans l’Agent

Le tag env peut être défini dans la configuration de votre Agent. Toutefois, si env est déjà présent dans les données de trace, alors il remplacera tout tag env défini dans l’Agent.

Options :

  1. Configuration de l’Agent de premier niveau :

    env: <ENVIRONMENT>
    ...

    Environnements conteneurisés : l’Agent prend également en charge la configuration du tag env de premier niveau par le biais de la variable d’environnement DD_ENV.

  2. Tag du host de l’Agent :

    tags:
        env: <ENVIRONMENT>
        ...

    Environnements conteneurisés : l’Agent prend également en charge la configuration de tags de premier niveau par le biais de la variable d’environnement DD_TAGS.

Afficher les données selon un environnement

Les environnements apparaissent en haut des pages APM. Utilisez la liste déroulante pour filtrer les données affichées sur la page actuelle.

Ajouter un deuxième tag primaire dans Datadog

Si vous ajoutez un tag de host autre que env:<ENVIRONNEMENT> à vos traces, celui-ci peut être défini comme tag primaire en plus du tag d’environnement. Accédez à la page APM Settings pour définir, modifier ou supprimer vos tags primaires.

Remarque :

  • Seuls les administrateurs d’organisation peuvent accéder à cette page.
  • Les modifications peuvent prendre jusqu’à deux heures avant d’être appliquées dans l’IU.

Si vous modifiez un tag primaire défini, prenez en compte ce qui suit :

  • Vous ne pourrez plus accéder aux données historiques de l’APM agrégées par ce tag primaire.
  • Les monitors d’APM associés à l’ancien tag afficheront le statut No Data.

Afficher les données selon un tag primaire

Les tags primaires apparaissent en haut des pages APM. Utilisez ces sélecteurs pour filtrer les données affichées sur la page actuelle. Pour afficher les données sans tag primaire, choisissez <NOM_TAG>:* dans la liste déroulante (comme illustré ci-dessous).

Pour aller plus loin