Nouvelles annonces sur les technologies sans serveur et réseau ainsi que sur le RUM (Real-User Monitoring) dévoilées à la conférence Dash ! Nouvelles annonces dévoilées à la conférence Dash !

Débuter avec les tags

Introduction

Les tags sont conçus pour ajouter des caractéristiques aux métriques, afin de pouvoir les filtrer, les agréger et les comparer au sein de visualisations Datadog. Lorsque vous utilisez des tags, vous pouvez observer les performances globales d’un certain nombre de hosts et même affiner davantage les résultats selon des éléments spécifiques. En somme, les tags constituent un moyen d’observer des points de données agrégées.

Les tags relient différents types de données dans Datadog. Grâce à certaines clés de tag réservées, vous pouvez corréler différent(e)s métriques, traces et logs et déclencher des actions. Voici quelques exemples :

Clé de tagFonctionnalité
hostCorrélation entre des métriques, des traces, des processus et des logs
deviceSéparation de métriques, traces, processus et logs selon un appareil ou un disque
sourceFiltrage d’événements et création automatisée de pipelines pour la gestion des logs
serviceCorrélation entre des métriques, des traces et des logs

Importance

Il est généralement conseillé d’étudier les données des conteneurs, machines virtuelles et de l’infrastructure dans le cloud dans leur ensemble, au niveau des « services ». Par exemple, il est plus pertinent de consulter l’utilisation de processeur d’un ensemble de hosts qui représente un service, plutôt que d’étudier l’utilisation distincte d’un serveur A ou d’un serveur B.

Les conteneurs et les environnements cloud fouillent régulièrement parmi les hosts. Il est donc essentiel de les taguer pour permettre l’agrégation des métriques obtenues.

Définition des tags

Voici quelques restrictions, exigences et suggestions en ce qui concerne l’utilisation de tags dans Datadog :

  1. Les noms des tags doivent commencer par une lettre. Ils peuvent ensuite contenir les caractères suivants :

    • Des caractères alphanumériques
    • Des underscores
    • Des moins
    • Des virgules
    • Des points
    • Des barres obliques

    Les autres caractères spéciaux sont remplacés par des underscores.

    Remarque : le nom d’un tag ne peut pas se terminer par le caractère « : », comme tag:.

  2. Les noms de tags peuvent comporter jusqu’à 200 caractères et prennent en charge la norme Unicode.

  3. Les tags sont convertis en minuscules. Ainsi, les tags CamelCase ne sont pas recommandés. Les intégrations reposant sur une authentification (crawler) convertissent les tags au format camel case en ajoutant des underscores. Par exemple, TestTag –> test_tag.

  4. Un tag peut être au format valeur ou <KEY>:<VALUE>. Pour un fonctionnement optimal, nous recommandons de créer des tags au format <KEY>:<VALUE>. env, instance, et name sont des clés de tag couramment utilisées. La clé précède toujours le caractère « : » de la définition globale du tag. Par exemple :

    TagCléValeur
    env:staging:eastenvstaging:east
    env_staging:eastenv_stagingeast
  5. Clés de tag réservées : host, device, source, et service ne peuvent pas être utilisés comme les autres clés.

  6. Les tags ne doivent pas provenir de sources illimitées, telles que des horodatages EPOCH, des ID d’utilisateur ou des ID de demande. Cela pourrait accroître de façon significative le nombre de métriques de votre organisation et augmenter vos frais.

Assigner des tags

Vous pouvez utiliser l’une (ou l’ensemble) des méthodes suivantes pour assigner des tags. Consultez la documentation relative à l’assignation des tags pour en savoir plus :

MéthodeAssignation de tags
Fichiers de configurationAssignation manuelle dans les principaux fichiers de configuration de votre Agent, ou dans les fichiers de configuration de vos intégrations
Variables d’environnementUtilisation de variables d’environnement pour l’Agent conteneurisé
IUDans votre plateforme Datadog
APIÀ l’aide de l’API de Datadog
DogStatsDLors de l’envoi de métriques via DogStatsD
Héritage des déclarationsAssignation automatique après la configuration des intégrations prises en charge

Utiliser les tags

Assignez des tags au niveau des hosts et des intégrations pour pouvoir filtrer et regrouper vos métriques, traces et logs. Les tags peuvent être utilisés dans les sections suivantes de votre plateforme Datadog. Consultez la documentation relative à l’utilisation des tags pour en savoir plus :

SectionUtilisation des tags
ÉvénementsFiltrer le flux d’événements
DashboardsFiltrer et regrouper des métriques sur des graphiques
InfrastructureFiltrer et regrouper des données sur les vues de la hostmap, de la liste d’infrastructures, des live containers et des live processes
MonitorsCréer et gérer des monitors ou gérer des downtimes
MétriquesFiltrer et regrouper des données avec le Metrics Explorer
IntégrationsDéfinir des limites facultatives pour AWS, Google Cloud et Azure
APMFiltrer la recherche de traces et les analyses ou accéder facilement à d’autres sections avec la Service map
NotebooksFiltrer et regrouper des métriques sur des graphiques
LogsFiltrer la recherche de logs, les analyses, les modèles, le live tailing et les pipelines
Outils de développementRécupérer des informations ou configurer différentes sections dans l’IU avec l’API

Pour aller plus loin