Nouvelles annonces sur les technologies sans serveur et réseau ainsi que sur le RUM (Real-User Monitoring) dévoilées à la conférence Dash ! Nouvelles annonces dévoilées à la conférence Dash !

Monitor d'intégration

Présentation

Utilisez un monitor d’intégration pour vérifier si une intégration installée fonctionne. Pour une surveillance approfondie, un monitor de métrique peut être utilisé pour évaluer des informations spécifiques concernant une intégration.

Création d’un monitor

Pour créer un monitor d’intégration dans Datadog :

  1. Utilisez la navigation principale : Monitors –> New Monitor –> Integration.
  2. Recherchez une intégration ou sélectionnez-la à partir de la liste ou des images.
  3. Choisissez un monitor de type Integration metric ou Integration status :

Integration Metric

Créez un monitor de métrique d’intégration en suivant les instructions dans la documentation relative aux monitors de métrique. Sélectionnez cette option pour permettre à la facette correspondant au type de monitor d’intégration de sélectionner le monitor sur la page Gérer les monitors.

Integration Status

Si l’intégration comprend un check de service, l’onglet Integration Status devient actif.

Choisir un check

S’il n’existe qu’un seul check pour l’intégration, aucune sélection n’est nécessaire. Autrement, sélectionnez le check pour votre monitor.

Choisir le contexte du monitor

Sélectionnez le contexte à surveiller en spécifiant les hostnames ou des tags, ou sélectionnez All Monitored Hosts. Si vous souhaitez exclure certains hosts, spécifiez leurs hostnames ou des tags dans le second champ.

  • Le champ Include utilise la logique AND. Tous les hostnames et tags spécifiés doivent correspondre à un host pour que celui-ci soit inclus.
  • Le champ Exclude utilise la logique OR. Tout host correspondant à l’un des hostnames ou tags est exclu.

Définir vos conditions d’alerte

Dans cette section, utilisez les options Check Alert et Cluster Alert pour choisir entre une alerte de check ou une alerte de cluster :

Une alerte de check récupère les statuts consécutifs envoyés pour chaque groupe de checks et les compare à vos seuils.

Paramètres d’une alerte de check :

  1. Déclencher une alerte différente pour chaque <GROUPE> évalué par votre check.

    Les groupes d’un check sont définis en fonction d’une liste de groupes connus ou par vous. Pour les monitors d’intégration, les groupes pour chaque check sont explicitement connus. Par exemple, l’intégration Postgres reçoit les tags db, host et port.

  2. Déclencher l’alerte après le nombre d’échecs consécutifs sélectionné : <NOMBRE>

    Chaque exécution du check transmet un statut unique (OK, WARN, CRITICAL ou UNKNOWN). Choisissez le nombre de statuts CRITICAL consécutifs à partir duquel une notification doit être envoyée. Par exemple, il arrive que la connexion à une base de données n’échoue que pendant un bref instant ; en définissant cette valeur sur > 1, les échecs ponctuels sont ignorés, tandis que les échecs prolongés déclenchent une notification.

  3. Résoudre l’alerte après le nombre de réussites consécutives sélectionné : <NOMBRE>

    Choisissez le nombre de statuts OK consécutifs à partir duquel l’alerte doit être résolue.

Une alerte de cluster calcule le pourcentage de checks présentant un statut donné et le compare à vos seuils.

Paramètres d’une alerte de cluster :

  1. Choisissez si vos checks doivent être regroupés en fonction d’un tag ou non. Ungrouped calcule le pourcentage de statuts sur l’ensemble des sources. Grouped calcule le pourcentage de statuts pour chaque groupe.

  2. Sélectionnez le pourcentage de seuil d’alerte.

Consultez la documentation relative aux monitors de métrique pour en savoir plus sur les options No data, Auto resolve et Evaluation delay.

Notifications

Pour obtenir des instructions détaillées sur l’utilisation des sections Say what’s happening et Notify your team, consultez la page Notifications.

Pour aller plus loin