Dépannage des logs

Si les logs Datadog se comportent de manière inattendue, consultez ce guide pour passer en revue les problèmes courants et suivre les solutions proposées. Si vous ne parvenez pas à résoudre votre problème, contactez l’assistance Datadog pour obtenir de l’aide.

Logs manquants : quota journalier de logs atteint

Si vous n’avez pas modifié votre configuration de log, mais que le Log Explorer indique que certains logs du jour sont manquants, il est possible vous ayez atteint votre quota journalier.

Un graphique à barres montrant que des logs sont manquants, avec un message indiquant que le quota journalier a été atteint

Consultez la rubrique Définir un quota journalier pour découvrir comment créer, modifier ou supprimer un tel quota.

Logs manquants : timestamp en dehors de la période d’ingestion

Les logs dont le timestamp date de plus de 18 heures sont ignorés lors de l’admission. Pour corriger ce problème à la source, vérifiez le service et la source concernés grâce à la métrique datadog.estimated_usage.logs.drop_count.

Impossible de parser la clé de timestamp depuis les logs JSON

Si vous ne parvenez pas à convertir le timestamp de logs JSON en un format de date reconnu avant leur ingestion par Datadog, suivez les étapes suivantes pour convertir et mapper les timestamps à l’aide du processeur arithmétique de Datadog et du remappeur de dates de log :

  1. Accédez à Logs > Configuration.

  2. Depuis la section Pipelines, passez le curseur sur Preprocessing for JSON logs, puis cliquez sur l’icône en forme de crayon.

  3. Supprimez timestamp de la liste des mappages d’attributs réservés. Cet attribut ne sera plus parsé en tant que timestamp officiel du log lors du prétraitement.

La section de configuration du prétraitement des logs JSON avec les attributs de date, dont l'attribut timestamp par défaut
  1. Configurez le processeur arithmétique avec une formule multipliant votre timestamp par 1 000, afin de le convertir en millisecondes. Le résultat de la formule constitue un nouvel attribut.

  2. Configurez le remappeur de dates de log afin d’utiliser le nouvel attribut comme timestamp officiel.

Accédez au Log Explorer pour consulter les nouveaux logs JSON, avec leur timestamp mappé.

Logs tronqués

Les logs dont la taille dépasse 1 Mo sont tronqués. Pour corriger ce problème à la source, vérifiez le service et la source concernés grâce aux métriques datadog.estimated_usage.logs.truncated_count et datadog.estimated_usage.logs.truncated_bytes.