Nagios

Supported OS Linux Mac OS Windows

Intégrationv1.11.0

Présentation

Envoyez des événements depuis votre infrastructure surveillée par Nagios à Datadog afin de créer des alertes enrichies et de corréler facilement les événements de Nagios avec les métriques de votre infrastructure surveillée par Datadog.

Ce check surveille les logs de votre serveur Nagios et envoie des événements sur les éléments suivants à votre flux d’événements Datadog :

  • Bagottements de service
  • Changements d’état de host
  • Checks de service passifs
  • Downtimes de hosts et de services

Ce check peut également envoyer des données de performance Nagios à Datadog sous la forme de métriques.

Configuration

Installation

Le check Nagios est inclus avec le package de l’Agent Datadog : vous n’avez donc rien d’autre à installer sur vos serveurs Nagios.

Procédure à suivre

Suivez les instructions ci-dessous pour configurer ce check lorsque l’Agent est exécuté sur un host. Consultez la section Environnement conteneurisé pour la configuration dans un environnement conteneurisé.

Host

Pour configurer ce check lorsque l’Agent est exécuté sur un host :

  1. Modifiez le fichier nagios.d/conf.yaml dans le dossier conf.d/ à la racine du répertoire de configuration de votre Agent. Consultez le fichier d’exemple nagios.d/conf.yaml pour découvrir toutes les options de configuration disponibles.

  2. Redémarrez l’Agent pour commencer à envoyer vos événements et vos métriques de données de performance Nagios (facultatif) à Datadog.

Remarque : le check Nagios peut potentiellement générer des métriques custom, ce qui peut avoir une incidence sur votre facture.

Environnement conteneurisé

Consultez la documentation relative aux modèles d’intégration Autodiscovery pour découvrir comment appliquer les paramètres ci-dessous à un environnement conteneurisé.

ParamètreValeur
<NOM_INTÉGRATION>nagios
<CONFIG_INIT>vide ou {}
<CONFIG_INSTANCE>{"nagios_conf": "/etc/nagios3/nagios.cfg"}

Remarque : l’Agent conteneurisé devrait pouvoir accéder au fichier /etc/nagios3/nagios.cfg pour activer l’intégration Datadog/Nagios.

Validation

Lancez la sous-commande status de l’Agent et cherchez nagios dans la section Checks.

Données collectées

Métriques

Avec la configuration par défaut, le check Nagios ne recueille aucune métrique. Cependant, si vous définissez collect_host_performance_data et/ou collect_service_performance_data sur True, le check surveille les données de performance Nagios et les transmet sous forme de métriques gauge à Datadog.

Collecte de logs

  1. La collecte de logs est désactivée par défaut dans l’Agent Datadog. Vous devez l’activer dans datadog.yaml :

    logs_enabled: true
    
  2. Ajoutez ce bloc de configuration à votre fichier nagios.d/conf.yaml pour commencer à recueillir vos logs Nagios :

    logs:
      - type: file
        path: /opt/nagios/var/log/nagios.log
        source: nagios
    

    Modifiez la valeur du paramètre path en fonction de votre environnement. Reportez-vous à la valeur log_file dans votre fichier de configuration Nagios. Consultez le fichier d’exemple nagios.d/conf.yaml pour découvrir toutes les options de configuration disponibles.

  3. Redémarrez l’Agent.

Événements

Le check surveille le log d’événements Nagios en recherchant les lignes de log contenant ces chaînes. Il génère ainsi un événement pour chaque ligne :

  • SERVICE FLAPPING ALERT
  • ACKNOWLEDGE_SVC_PROBLEM
  • SERVICE ALERT
  • HOST ALERT
  • ACKNOWLEDGE_HOST_PROBLEM
  • SERVICE NOTIFICATION
  • HOST DOWNTIME ALERT
  • PROCESS_SERVICE_CHECK_RESULT
  • SERVICE DOWNTIME ALERT

Checks de service

Le check Nagios n’inclut aucun check de service.

Dépannage

Besoin d’aide ? Contactez l’assistance Datadog.

Pour aller plus loin