Nouvelles annonces sur les technologies sans serveur et réseau ainsi que sur le RUM (Real-User Monitoring) dévoilées à la conférence Dash ! Nouvelles annonces dévoilées à la conférence Dash !

Présentation de la hostmap

Présentation

Les hostmaps créent un aperçu des hosts sur un seul écran, en utilisant des formes et des couleurs pour faciliter la compréhension des métriques.

Utilisation

Filter by

La fonction Filter by limite la hostmap à un sous-ensemble précis d’une infrastructure. La barre d’entrée de filtres en haut à gauche permet de filtrer la hostmap en saisissant des tags ou encore des attributs fournis par Datadog.

Si la barre d’entrée de filtres est vide, la carte affiche tous les hosts qui transmettent la métrique sélectionnée à Datadog.

Par exemple, si vous ajoutez un tag à vos hosts précisant leur environnement, vous pouvez appliquer le filtre ‘production’ pour exclure de la carte les hosts de vos environnements staging et autres. Si vous souhaitez retirer tous les rôles de host à l’exception d’un rôle en production, ajoutez ce rôle au filtre. Les filtres sont liés par la logique AND.

Remarque : les filtres tag:value et "tag:value" n’ont pas le même effet. Le filtre tag:value recherche précisément ce tag, tandis que le filtre "tag:value" effectue une recherche à partir de ce texte.

Group hosts by tags

La fonction Group hosts by tags effectue un tri spatial de vos hosts en les rassemblant dans des clusters. Tous les hosts d’un groupe partagent le ou les tags utilisés pour définir le regroupement.

Pour illustrer cela, imaginons que vous regroupez vos hosts en fonction de leur zone de disponibilité d’AWS. Si vous ajoutez un deuxième tag de regroupement, comme un type d’instance, alors les hosts sont à nouveau sous-divisés en groupes, d’abord par zone de disponibilité, puis par type d’instance, comme indiqué ci-dessous.

Remarque : votre hostmap Datadog est automatiquement regroupée par availability-zone. Si vous souhaitez modifier le regroupement par défaut, contactez l’assistance Datadog.

Tags

Des tags peuvent être appliqués automatiquement par des intégrations Datadog ou manuellement. Vous pouvez les utiliser pour filtrer vos hosts.

Par exemple, si certains de vos hosts utilisent AWS, vous pouvez dès à présent utiliser les tags suivants spécifiques à AWS :

  • availability-zone
  • region
  • image
  • instance-type
  • security-group
  • n’importe quel tag EC2 pertinent, comme ‘name’

Zoom

Lorsque vous avez identifié un host que vous souhaitez étudier, cliquez dessus pour obtenir des détails. Datadog zoome alors sur celui-ci et affiche jusqu’à six intégrations qui transmettent des métriques de ce host. S’il y a plus de six intégrations, elles figurent toutes sous l’en-tête « Apps » du panneau de détails du host, comme illustré sur la capture d’écran ci-dessous.

Cliquez sur le nom d’une intégration pour afficher un dashboard condensé des métriques de cette intégration. Sur la capture d’écran ci-dessous, nous avons cliqué sur « system » pour obtenir des métriques système, comme l’utilisation du processeur et de la mémoire, la latence du disque, etc.

Formes et couleurs

Par défaut, la couleur de chaque host est définie de façon à représenter le pourcentage d’utilisation du processeur sur ce host. Elle varie du vert (0 % d’utilisation) au rouge (100 % d’utilisation). Vous pouvez sélectionner différentes métriques à partir du sélecteur Color by.

Les hostmaps peuvent également communiquer d’autres métriques facultatives avec la taille de l’hexagone. Pour ce faire, utilisez le sélecteur Size by.

Sur la capture d’écran ci-dessous, la taille des hexagones représente le chargement moyen de 15 minutes, normalisé pour que les charges de travail des machines puissent être comparées même si leur nombre de noyaux diffère.

Remarque : la métrique « % CPU utilized » utilise la mesure la plus fiable et récente de l’utilisation du processeur, qu’elle soit évaluée par l’Agent Datadog ou directement par AWS ou vSphere.

Afficher les hosts qui n’ont pas installé d’Agent sur la hostmap

Par défaut, la hostmap ne présente que les hosts qui transmettent la métrique sélectionnée. Ces données peuvent alors être utilisées pour définir une couleur ou une taille pour un seul hexagone de la grille.

Si un host ne transmet pas la métrique sélectionnée, il peut tout de même figurer dans la hostmap : cliquez sur l’icône en forme d’engrenage en haut à droite de la hostmap et activez « Show hosts with no metrics » dans ses paramètres :

Pertinence et signification des données

Les données de la hostmap sont actualisées toutes les minutes environ, sauf si vous interagissez en continu avec la hostmap. La date de la dernière mise à jour des données figure en bas à droite de l’écran.

Cas d’utilisation

Optimisation des ressources

Si vous êtes un utilisateur AWS, vous utilisez sans doute différents types d’instances. Certaines instances sont optimisées pour la mémoire, d’autres pour le calcul ; il y en a des petites et des grandes.
Si vous souhaitez réduire vos dépenses AWS, vous pouvez commencer par déterminer à quoi servent les instances les plus coûteuses. Commencez par les regrouper par instance-type, puis par role ou par name. Observez les types d’instances coûteuses, comme c3.8xlarge. Certains rôles de host affichent-ils une utilisation insuffisante de leur processeur ? Si c’est le cas, zoomez sur les hosts individuels pour voir si toute cette puissance informatique s’est avérée nécessaire au cours des derniers mois, ou si ce groupe de hosts pourrait être migré vers un type d’instance moins onéreux.

Vous trouverez ci-dessous un sous-ensemble de l’infrastructure de Datadog. Comme vous pouvez le constater, les instances c3.2xlarge sont particulièrement chargées.

Comme vous pouvez le voir ci-dessous, si vous cliquez sur le groupe c3.2xlarge et que vous créez des sous-groupes par rôle, vous pouvez remarquer que seulement certains rôles sont chargés, tandis que d’autres sont presque inactifs. Si vous rétrogradez ces 7 nœuds verts sur c3.xlarge, vous pouvez économiser quasiment 13 000 $ par an (0,21 $ d’économie par heure et par host x 24 h/jour * 365 jours/an * 7 hosts = 12 877,20 $/an).

Placement d’une zone de disponibilité

Les hostmaps vous permettent de visualiser les distributions de machines dans chacune de vos zones de disponibilité. Filtrez les hosts pour afficher ceux qui vous intéressent et regroupez-les par zone de disponibilité pour découvrir immédiatement si les ressources doivent être rééquilibrées.

Dans l’exemple ci-dessous, la distribution des hosts est inégale avec role:daniels sur l’ensemble des zones de disponibilité (Daniels est le nom d’une application interne).

Enquête sur un problème

Imaginez que vous rencontrez un problème en production. Par exemple, les processeurs de certains de vos hosts sont encombrés, résultat : les temps de réponse sont longs. Les hostmaps peuvent vous aider à visualiser rapidement s’il y a une différence entre les hosts chargés et non chargés. Vous pouvez les regrouper par dimension que vous souhaitez étudier et déterminer visuellement si les serveurs posant problème appartiennent à un certain groupe.
Ainsi, vous pouvez procéder à un regroupement selon une zone de disponibilité, une région, un type d’instance, une image ou n’importe quel tag utilisé au sein de votre système.

La capture d’écran ci-dessous illustre un problème récent rencontré par Datadog. Certains hosts disposent de beaucoup moins de mémoire utilisable que d’autres, malgré qu’ils fassent partie du même cluster. Le regroupement par image de machine nous montre que deux images différentes ont été utilisées, et que l’une d’entre elles est surchargée.

Pour aller plus loin