Nouvelles annonces sur les technologies sans serveur et réseau ainsi que sur le RUM (Real-User Monitoring) dévoilées à la conférence Dash ! Nouvelles annonces dévoilées à la conférence Dash !

Liste d'infrastructures

Présentation

La page Infrastructure list affiche tous les hosts surveillés par votre application Datadog :

Remarque : si un host n’a pas envoyé de données depuis 2 heures, celui-ci disparaît de votre liste d’infrastructures. Vous pouvez toujours l’interroger, mais il n’apparaîtra pas dans les listes déroulantes.

Détails du host

Si vous cliquez sur un host, vous pouvez voir les tags qui lui sont associés :

Hostnames de l’Agent

L’Agent Datadog recueille les hostnames potentiels à partir de plusieurs sources. Pour afficher tous les noms détectés par l’Agent, exécutez la commande status de l’Agent :

$ sudo /etc/init.d/datadog-agent info

...

Hostnames
=========

  hostname: my.special.hostname
  agent-hostname: my.special.hostname
  ec2-hostname: ip-192-0-0-1.internal
  instance-id: i-deadbeef
  socket-hostname: myhost
  socket-fqdn: myhost.mydomain

...

Un nom canonique est choisi pour le host à partir de ces noms. Il s’agit du nom que l’Agent utilise principalement pour s’identifier auprès de Datadog. Les autres noms sont également soumis, mais seulement comme candidats pour les alias.

Le hostname canonique est choisi en fonction des règles suivantes. Le premier résultat correspondant est sélectionné.

  1. agent-hostname : si un hostname est explicitement défini dans le fichier de configuration de l’Agent.
  2. hostname : si le hostname du DNS n’est pas défini sur EC2 par défaut (p. ex., ip-192-0-0-1).
  3. instance-id : si l’Agent peut atteindre l’endpoint de métadonnées EC2 à partir du host.
  4. hostname : revient au hostname du DNS, même s’il n’est pas défini sur EC2 par défaut.

Si le nom n’est manifestement pas unique (p. ex. localhost.localdomain), la règle actuelle échoue et la règle suivante est appliquée.

Remarque : si une instance EC2 est un host ECS, Datadog utilise instance-id comme hostname, même si le hostname du DNS n’est pas défini sur EC2 par défaut. Si vous ne souhaitez pas utiliser l’instance-id, définissez le hostname dans le fichier de configuration de l’Agent.

Les hostnames doivent être uniques au sein d'un même compte Datadog.
Si vous ne respectez pas cette règle, vous risquez de rencontrer des incohérences sur les graphiques des métriques de votre host.

Alias de host

Un host unique fonctionnant dans EC2 peut posséder un ID d’instance (i-abcd1234), un hostname générique fourni par EC2 basé sur l’adresse IP du host (ip-192-0-0-1) et un hostname significatif fourni par un serveur DNS interne ou un fichier de hosts géré par config (myhost.mydomain).

Datadog crée des alias pour les hostnames lorsqu’il existe plusieurs noms uniques identifiables pour un seul host. Les noms recueillis par l’Agent (plus de détails ci-dessus) sont ajoutés en tant qu’alias pour le nom canonique choisi.

Vous pouvez consulter la liste de tous les hosts de votre compte depuis l’onglet Infrastructure de Datadog. Le volet Inspect contient notamment la liste des alias associés à chaque host.

Exporter votre liste d’infrastructures et les versions de l’Agent

Si vous avez besoin d’afficher ou d’exporter la liste des hôtes transmettant des données à Datadog, utilisez le permalien « API JSON » en bas de la liste d’infrastructures.

En cliquant sur ce lien, vous obtenez une liste au format JSON de tous vos hosts.

Il peut parfois s’avérer utile de vérifier les numéros de version actuels de vos Agents afin de vous assurer que vous exécutez bien la dernière version, ou de les mettre à jour après la publication d’une nouvelle version.

Pour y parvenir, il vous suffit par exemple d’utiliser le script suivant, qui tire parti du permalien JSON :

https://github.com/DataDog/Miscellany/tree/master/get_hostname_agentversion

Ce script exporte tous les agents en cours d’exécution et leurs numéros de version dans un document distinct. Vous pouvez également modifier le script afin de saisir le numéro de version de votre choix pour filtrer les Agents en cours d’exécution à partir de ce numéro. Vous pouvez également convertir les résultats JSON en un fichier CSV distinct afin de pouvoir vous y référer.

Une fois que vous avez déterminé les hosts que vous souhaitez mettre à jour, vous pouvez installer manuellement l’Agent à partir de la page d’installation, ou utiliser une des intégrations d’automatisation Datadog comme Chef, Puppet ou Ansible.

Liste des instances ec2 sans datadog-agent installé

La liste des hosts et toutes leurs informations sur la page Infrastructure List de Datadog sont disponibles via le permalien « API JSON » en bas de la page.

Vous pouvez programmer l’accès aux informations de host et obtenir les informations dont vous avez besoin. Par exemple, ce script python affiche la liste des hosts :

  • pour lesquels Datadog reçoit des informations AWS EC2 de Cloudwatch, via notre intégration Datadog/AWS ;
  • pour lesquels l’Agent n’a pas été installé

Consultez le script pour afficher la liste des hosts.

Pour aller plus loin