Prise en main de la solution Database Monitoring

La solution Database Monitoring n'est pas disponible pour le site Datadog que vous avez sélectionné ().

Présentation

La solution Database Monitoring de Datadog vous aide à mieux comprendre la santé et les performances de vos bases de données et à déterminer la cause à l’origine de vos problèmes.

Vous pouvez visualiser depuis une interface unique :

  • Des métriques au niveau des hosts
  • Des plans d’exécution
  • Des métriques sur les performances des requêtes historiques

Poursuivez votre lecture pour configurer la solution Database Monitoring Datadog à partir d’un exemple de base de données PostgreSQL. Vous pourrez ensuite identifier une requête coûteuse, diagnostiquer une requête lente et créer un dashboard pour visualiser l’évolution du volume de requêtes.

Configuration

Prérequis

Vous devez au préalable disposer d’un compte Datadog.

Pour exécuter l’exemple d’application, vous avez besoin d’une machine dotée de GNU Make et de Docker. Notez également votre clé d’API Datadog.

Installer l’exemple d’application

L’exemple d’application lance l’Agent Datadog ainsi qu’une base de données PostgreSQL dans un conteneur Docker. Durant l’exécution de l’application, l’Agent envoie des métriques de base de données à Datadog. Vous pouvez visualiser les données transmises par l’application dans l’interface Database Monitoring Datadog.

Suivez les instructions ci-dessous pour installer l’exemple d’application sous macOS ou Linux.

  1. Dupliquez le référentiel contenant l’exemple d’application :
git clone https://github.com/DataDog/dd-database-monitoring-example
  1. Accédez au référentiel dd-database-monitoring-example :
cd dd-database-monitoring-example
  1. Définissez la variable d’environnement DD_API_KEY sur votre clé d’API Datadog :
export DD_API_KEY=<CLÉ_API>
  1. Lancez l’application :
make postgres

La commande continue à s’exécuter jusqu’à ce que vous l’arrêtiez à l’aide du raccourci Ctrl + C.

Identifier une requête coûteuse

Quelle est la requête qui utilise le plus longtemps la base de données ? Pour répondre à cette question, utilisez la vue Query Metrics.

  1. Accédez à Database Monitoring en cliquant sur APM > Databases dans l’interface. La vue Query Metrics s’ouvre alors.

  2. Triez le tableau Normalized Query par Person time pour afficher la requête dont l’exécution est la plus longue.

La requête qui utilise le plus longtemps la base de données figure sur la première ligne.

Requêtes normalisées triées par pourcentage de temps

Diagnostiquer une requête lente

La solution Database Monitoring Datadog vous permet non seulement d’identifier les requêtes lentes, mais également de les diagnostiquer. Le plan d’exécution d’une requête décrit les étapes réalisées par la base de données pour résoudre la requête. Pour afficher un plan d’exécution, il vous suffit de cliquer sur un échantillon dans la vue Query Samples.

Pour accéder à la vue Query Samples depuis l’interface Database Monitoring, cliquez sur APM > Databases, puis sélectionnez l’onglet Query Samples.

Triez le tableau Normalized Query par Duration.

Échantillons de requêtes normalisées triés par durée

Cherchez dans le tableau une requête pour laquelle la colonne Explain Plan n’est pas vide, puis cliquez dessus pour ouvrir la page Sample Details. Le plan d’exécution ci-dessous, qui figure en bas de la page Sample Details, indique que la requête nécessite un scan d’index.

Plan d'exécution d'une requête indiquant un scan d'index

Visualiser la santé et les performances de bases de données

Pour surveiller rapidement la santé et les performances de vos bases de données, ajoutez des métriques Database Monitoring Datadog à un dashboard.

Afficher l’évolution du volume de requêtes

Pour visualiser, par exemple, la variation absolue du volume de requêtes au cours de la dernière heure, ajoutez un widget Évolution afin de surveiller une métrique représentant le nombre de requêtes.

  1. Accédez à Dashboards > New Dashboard dans l’interface.

  2. Attribuez un nom à votre dashboard. Cliquez sur le bouton New Dashboard pour accéder à votre nouveau dashboard.

  3. Pour ajouter du contenu à votre dashboard, cliquez sur Add Widgets.

  4. Dans le carrousel des widgets, sélectionnez le widget Change.

  5. Sélectionnez postgresql.queries.count dans la liste déroulante Metric. Cette métrique compte le nombre de requêtes transmises à une base de données PostgreSQL.

  6. Sélectionnez host dans la liste déroulante Break it down by pour agréger les requêtes par host.

Configurer un widget Évolution pour une métrique de requêtes postgres
  1. Cliquez sur le bouton Save. Le dashboard affiche alors votre nouveau widget.
Widget Évolution affichant le nombre de requêtes

Afficher les dashboards par défaut

Observez les activités, l’utilisation des ressources et d’autres valeurs de la base de données active grâce aux dashboards prêts à l’emploi proposés par la solution Database Monitoring Datadog.

Pour accéder aux dashboards, procédez comme suit :

  1. Cliquez sur APM > Databases dans l’interface pour accéder à Database Monitoring.

  2. Sélectionnez l’onglet Dashboards et choisissez le dashboard de votre choix.

Vous pouvez dupliquer et modifier des dashboards prêts à l’emploi pour les personnaliser en fonction de vos besoins.

Pour aller plus loin