Référence sur les API V1
Rapport de recherche Datadog : Bilan sur l'adoption de l'informatique sans serveur Rapport : Bilan sur l'adoption de l'informatique sans serveur

Référence sur les API V1

Utilisez l’API HTTP Datadog pour accéder automatiquement à la plateforme Datadog. L’API Datadog utilise des URL axées sur les ressources ainsi que des codes de statut afin d’indiquer la réussite ou l’échec des requêtes. Elle renvoie également un objet JSON pour toutes les requêtes.

Pour prendre en main l’API HTTP Datadog, suivez le processus ci-dessous afin d’identifier les endpoints dont vous avez besoin. Consultez également la section Utiliser Postman avec les API Datadog.

Remarque : les exemples de code cURL supposent que vous utilisiez les coreutils GNU et BASH. Sous macOS, vous pouvez installer coreutils via le gestionnaire de paquets Homebrew : brew install coreutils.

Installer l'Agent Datadog

Avant de pouvoir utiliser l’API pour envoyer ou consulter des données, vous devez installer l’Agent Datadog. L’Agent Datadog est un logiciel qui s’exécute sur vos hosts. Il recueille les événements et les métriques de vos hosts et les envoie à la plateforme Datadog, à partir de laquelle vous pouvez analyser vos données de surveillance et de performance.

Envoyer des données à Datadog

Une fois l’Agent Datadog configuré, utilisez l’API pour commencer à envoyer les données des intégrations à Datadog. Les options de configuration supplémentaire de l’Agent vous offrent également la possibilité d’utiliser l’API pour envoyer des données Synthetics, des logs et des traces à Datadog.

Endpoints d’intégrations

Endpoints d’intégrations disponibles :

Endpoints de plateforme

Utilisez ces endpoints pour envoyer des données depuis différents composants de la plateforme Datadog et y récupérer des données :

  • Les endpoints de métriques vous permettent d’envoyer des données de métriques afin de les représenter graphiquement sur les dashboards de Datadog et de les interroger sur l’intervalle de votre choix.
  • Les endpoints d’événements vous permettent d’envoyer des événements au flux d’événements Datadog et d’y récupérer des événements.
  • Utilisez les endpoints Synthetics pour créer, lancer et interrompre et consulter les résultats des tests Synthetics.
  • Utilisez l’API de tracing de l’Agent pour envoyer des traces à l’Agent Datadog afin de les transmettre par la suite à Datadog.

Visualiser vos données

Lorsque vous envoyez des données à Datadog, vous pouvez utiliser l’API pour créer automatiquement des représentations visuelles de ces données :

Gérer votre compte

Vous pouvez également utiliser l’API Datadog pour gérer automatiquement votre compte :

Limites de débit

Certains endpoints d’API possèdent une limite de débit. Lorsque vous dépassez un certain nombre de requêtes pendant une certaine durée, une erreur est renvoyée.

Pour les endpoints d’API à débit limité, les en-têtes sont renvoyés afin que vous puissiez vérifier où vous vous situez par rapport à votre limite. Si vous dépassez votre limite, consultez ces en-têtes afin de déterminer à quel moment vous pourrez renvoyer ces données.

Pour revoir à la hausse les limites de débit par défaut, contactez l’assistance Datadog.

Quelques précisions concernant la politique de limitation de débit des API :

  • Datadog n’applique pas de limite de débit lors de l’envoi de points de données/métriques (consultez la section relative aux métriques pour en savoir plus sur le traitement du débit d’envoi des métriques). Les limites appliquées dépendent de la quantité de métriques custom prévue dans votre contrat.
  • La limite de débit pour la récupération de métriques est de 100 par heure et par organisation.
  • La limite de débit pour l’envoi d’événements est de 1000 par agrégat, par jour et par organisation. Un agrégat désigne un groupe d’événements similaires.
  • La limite de débit pour les appels de l’API permettant d’interroger une série temporelle est de 600 par heure et par organisation. Cette limite peut être augmentée sur demande.
  • La limite de débit pour les appels de l’API permettant d’interroger des logs est de 300 par heure et par organisation. Cette limite peut être augmentée sur demande.
  • La limite de débit pour les appels de l’API permettant de représenté un snapshot est de 60 par heure et par organisation. Cette limite peut être augmentée sur demande.
  • La limite de débit pour les appels de l’API permettant de configurer des logs est de 6000 par minute et par organisation. Cette limite peut être augmentée sur demande.
En-têtes des limites de débitDescription
X-RateLimit-LimitNombre de requêtes autorisées sur une période donnée
X-RateLimit-PeriodDurée en secondes pour les réinitialisations (alignées sur le calendrier)
X-RateLimit-RemainingNombre de requêtes autorisées restantes pour la période en cours
X-RateLimit-ResetDélai en secondes avant la prochaine réinitialisation