Nouvelles annonces sur les technologies sans serveur et réseau ainsi que sur le RUM (Real-User Monitoring) dévoilées à la conférence Dash ! Nouvelles annonces dévoilées à la conférence Dash !

Problèmes d'autorisation

L’Agent a besoin d’un ensemble d’autorisations spécifique pour recueillir vos données sur votre host. Vous trouverez ci-dessous les problèmes courants liés aux autorisations ainsi que des solutions :

Problèmes d’autorisation liés à la journalisation de l’Agent

Lorsque vous exécutez l’Agent Datadog sur un host donné, vous pouvez rencontrer un certain nombre de problèmes entraînant une journalisation incorrecte de l’Agent. Par exemple :

IOError: [Errno 13] Permission denied: '/var/log/datadog/supervisord.log'

Assurez-vous que les fichiers de log de l’Agent, ainsi que le répertoire qui contient ces fichiers, appartiennent à l’utilisateur de l’Agent Datadog : dd-agent. Si ce n’est pas le cas, l’Agent ne peut pas rédiger des entrées de log dans ces fichiers. La commande ci-dessous permet d’afficher les informations sur la propriété des fichiers sur les systèmes Unix :

ls -l /var/log/datadog/

total 52300
-rw-r--r-- 1 dd-agent dd-agent 5742334 Jul 31 11:49 collector.log
-rw-r--r-- 1 dd-agent dd-agent 10485467 Jul 28 02:45 collector.log.1
-rw-r--r-- 1 dd-agent dd-agent 1202067 Jul 31 11:48 dogstatsd.log
-rw-r--r-- 1 dd-agent dd-agent 10485678 Jul 28 07:04 dogstatsd.log.1
-rw-r--r-- 1 dd-agent dd-agent 4680625 Jul 31 11:48 forwarder.log
-rw-r--r-- 1 dd-agent dd-agent 10485638 Jul 28 07:09 forwarder.log.1
-rw-r--r-- 1 dd-agent dd-agent 1476 Jul 31 11:37 jmxfetch.log
-rw-r--r-- 1 dd-agent dd-agent 31916 Jul 31 11:37 supervisord.log
-rw-r--r-- 1 dd-agent dd-agent 110424 Jul 31 11:48 trace-agent.log
-rw-r--r-- 1 dd-agent dd-agent 10000072 Jul 28 08:29 trace-agent.log.1

Si ces fichiers n’appartiennent PAS à l’utilisateur dd-agent, modifiez la propriété avec la commande ci-dessous, puis redémarrez l’Agent :

sudo chown -R dd-agent:dd-agent /var/log/datadog/

En savoir plus sur les emplacements des logs de l’Agent.

Problèmes d’autorisation liés aux sockets de l’Agent

Lorsque vous démarrez l’Agent, le problème d’autorisation de sockets suivant peut se présenter :

Starting Datadog Agent (using supervisord):Error: Cannot open an HTTP server: socket.error reported errno.EACCES (13)

À première vue, cela peut sembler indiquer que l’Agent n’est pas en mesure de se connecter aux sockets appropriés, car ils sont déjà occupés. Cependant, même si vous avez déjà vérifié qu’il n’existe aucun processus persistant restant de l’Agent et que les ports appropriés sont disponibles pour l’Agent, l’erreur ci-dessus peut continuer à s’afficher.

Pour les hosts Linux, le répertoire /opt/datadog-agent/run doit appartenir à l’utilisateur dd-agent pour démarrer correctement l’Agent. Dans de rares cas, la propriété de ce répertoire peut être modifiée et attribuée un utilisateur différent de dd-agent. Cela provoque l’erreur ci-dessus lors du démarrage de l’Agent. Vérifiez la propriété de ce répertoire en lançant la commande suivante :

ls -al /opt/datadog-agent/run

Si le propriétaire du fichier n’est PAS dd-agent, lancez la commande suivante pour y remédier :

chown dd-agent -R /opt/datadog-agent/run

Une fois cette modification effectuée, la commande de démarrage de l’Agent fonctionne correctement. Si vous continuez à voir ce problème après avoir suivi ces étapes, contactez l’assistance Datadog pour obtenir des instructions supplémentaires.

Problème d’autorisation lié aux métriques de processus

Si vous avez activé le check de processus dans l’Agent qui s’exécute sur un système d’exploitation Linux, il se peut que la métrique system.processes.open_file_descriptors ne soit pas recueillie ni transmise par défaut. Cela se produit lorsque des processus surveillés par le check de processus s’exécutent avec un utilisateur différent de l’utilisateur de l’Agent dd-agent. En réalité, l’utilisateur dd-agent ne dispose pas d’un accès complet à tous les fichiers dans /proc, l’emplacement dans lequel l’Agent effectue ses recherches pour recueillir les données de cette métrique.

Activez l’option try_sudo dans la configuration du check de processus et ajoutez les règles sudoers appropriées :

dd-agent ALL=NOPASSWD: /bin/ls /proc/*/fd/

Cela permet au check de processus d’utiliser sudo pour exécuter la commande ls, mais uniquement sur la liste de contenu du chemin /proc/*/fd/.

Si la ligne sudo: sorry, you must have a tty to run sudo s’affiche dans le fichier error.log Datadog, vous devez utiliser visudo et mettre en commentaire la ligne Default requiretty.

Si vous exécutez un Agent v6 antérieur à 6.3, essayez de mettre à jour l’Agent et d’utiliser l’option try_sudo. Si vous ne parvenez pas à effectuer la mise à jour, vous pouvez toujours exécuter l’Agent en tant que root.

REMARQUE : il n’est pas conseillé d’exécuter l’Agent en tant que root. Cette recommandation n’est pas spécifique à l’Agent Datadog et n’est pas due à un problème de confiance. Pour suivre les meilleures pratiques en matière de processus sur Linux, il est généralement déconseillé d’exécuter le daemon en tant que root. Si vous avez des préoccupations personnelles quant à la sécurité de l’Agent, sachez qu’il est disponible en open source et que votre équipe ou vous-même pouvez l’auditer via le référentiel GitHub.

  1. Arrêtez l’Agent.

  2. Ouvrez /etc/systemd/system/multi-user.target.wants/datadog-agent.service et modifiez l’attribut user​ sous [Service].

  3. Démarrez l’Agent.

Si vous exécutez l’Agent v5, essayez d’effectuer une mise à jour vers la dernière version de l’Agent 6 et d’utiliser l’option try_sudo. Si vous ne parvenez pas à effectuer la mise à jour, vous pouvez toujours exécuter l’Agent en tant que root.

REMARQUE : il n’est pas conseillé d’exécuter l’Agent en tant que root. Cette recommandation n’est pas spécifique à l’Agent Datadog et n’est pas due à un problème de confiance. Pour suivre les meilleures pratiques en matière de processus sur Linux, il est généralement déconseillé d’exécuter le daemon en tant que root. Si vous avez des préoccupations personnelles quant à la sécurité de l’Agent, sachez qu’il est disponible en open source et que votre équipe ou vous-même pouvez l’auditer via le référentiel GitHub.

  1. Arrêtez l’Agent.

  2. Ouvrez /etc/dd-agent/supervisor.conf et remplacez dd-agent par root à la ligne 20 et la ligne 30. Effectuez à nouveau cette opération en cas de mise à niveau ou de réinstallation de l’Agent.

  3. Démarrez l’Agent.

Consultez les issues GitHub suivantes pour en savoir plus à ce sujet et pour découvrir d’autres méthodes pouvant être employées pour enregistrer cette métrique sur des machines Linux.

Pour aller plus loin