Fichiers de configuration de l'Agent

Fichiers de configuration de l'Agent

Fichier de configuration principal de l’Agent

Le fichier de configuration de l’Agent v6 utilise le format YAML pour mieux prendre en charge les configurations complexes et offrir une expérience de configuration cohérente (les Checks utilisent également des fichiers de configuration YAML). Par conséquent. datadog.conf (v5) est désormais obsolète et remplacé par datadog.yaml (v6).

Plateforme Commandes
AIX /etc/datadog-agent/datadog.yaml
Linux /etc/datadog-agent/datadog.yaml
CentOS /etc/datadog-agent/datadog.yaml
Debian /etc/datadog-agent/datadog.yaml
Fedora /etc/datadog-agent/datadog.yaml
macOS ~/.datadog-agent/datadog.yaml
RedHat /etc/datadog-agent/datadog.yaml
Source /etc/datadog-agent/datadog.yaml
Suse /etc/datadog-agent/datadog.yaml
Ubuntu /etc/datadog-agent/datadog.yaml
Windows Server 2008, Vista et versions ultérieures %ProgramData%\Datadog\datadog.yaml
Windows Server 2003, XP ou versions antérieures Plateforme non prise en charge
Plateforme Commandes
Linux /etc/dd-agent/datadog.conf
CentOS /etc/dd-agent/datadog.conf
Debian /etc/dd-agent/datadog.conf
Fedora /etc/dd-agent/datadog.conf
macOS ~/.datadog-agent/datadog.conf
RedHat /etc/dd-agent/datadog.conf
Source /etc/dd-agent/datadog.conf
Suse /etc/dd-agent/datadog.conf
Ubuntu /etc/dd-agent/datadog.conf
Windows Server 2008, Vista et versions ultérieures %ProgramData%\Datadog\datadog.conf
Windows Server 2003, XP ou versions antérieures \\Documents and Settings\All Users\Application Data\Datadog\datadog.conf

Remarque : un exemple complet de fichier datadog.yaml est disponible dans le référentiel Github datadog-agent.

Répertoire de configuration de l’Agent

Les anciennes versions de l’Agent Datadog stockaient les fichiers de configuration dans /dd-agent/conf.d/. Depuis la version 6.0, les fichiers de configuration sont stockés dans /etc/datadog-agent/conf.d/<NOM_CHECK>.d/.

Plateforme Commandes
AIX /etc/datadog-agent/conf.d/
Linux /etc/datadog-agent/conf.d/
CentOS /etc/datadog-agent/conf.d/
Debian /etc/datadog-agent/conf.d/
Fedora /etc/datadog-agent/conf.d/
macOS ~/.datadog-agent/conf.d/
RedHat /etc/datadog-agent/conf.d/
Source /etc/datadog-agent/conf.d/
Suse /etc/datadog-agent/conf.d/
Ubuntu /etc/datadog-agent/conf.d/
Windows Server 2008, Vista et versions ultérieures %ProgramData%\Datadog\conf.d
Windows Server 2003, XP ou versions antérieures Plateforme non prise en charge

Fichiers de configuration des checks pour l’Agent 6

Pour chaque check de l’Agent, un exemple de configuration se trouve dans le fichier conf.yaml.example du dossier <NOM_CHECK>.d/ correspondant. Renommez ce fichier conf.yaml pour activer le check associé. Remarque : l’Agent charge tous les fichiers YAML valides qui se trouvent dans le dossier /etc/datadog-agent/conf.d/<NOM_CHECK>.d/. Cela permet de décomposer les configurations complexes en plusieurs fichiers. Voici un exemple de configuration de http_check :

/etc/datadog-agent/conf.d/http_check.d/
├── backend.yaml
└── frontend.yaml

Les fichiers YAML avec le suffixe .default fonctionnent différemment. Ils sont chargés par défaut par l’Agent et aident à définir l’ensemble des checks de base qui sont toujours activés (processeur, mémoire, disponibilité, etc.). Lorsqu’un check comporte une autre configuration, ces fichiers YAML sont ignorés. Vous n’avez donc pas à vous en soucier. Si vous souhaitez désactiver l’un des checks par défaut, il vous suffit de supprimer ce fichier YAML. Pour configurer ces checks, les fichiers conf.yaml.example doivent être utilisés comme point de départ.

Les fichiers de modèle Autodiscovery sont stockés dans le répertoire de configuration avec le fichier auto_conf.yaml. Par exemple, pour le check Redis, la configuration dans redisdb.d/ est la suivante :

/etc/datadog-agent/conf.d/redisdb.d/
├── auto_conf.yaml
└── conf.yaml.example

Pour la collecte de logs, l’Agent n’accepte pas plusieurs fichiers YAML pointant vers la même source de logs, afin d’empêcher l’envoi de logs en double à Datadog. Si plusieurs fichiers YAML pointent vers la même source de logs, l’Agent récupère les fichiers dans l’ordre alphabétique et utilise le premier fichier.

Pour préserver la compatibilité avec les versions précédentes, l’Agent récupère toujours les fichiers de configuration au format /etc/dd-agent/conf.d/<NOM_CHECK>.yaml. Toutefois, la migration vers le nouveau format est fortement conseillée.

Plateforme Commande
Linux /etc/dd-agent/conf.d/
CentOS /etc/dd-agent/conf.d/
Debian /etc/dd-agent/conf.d/
Fedora /etc/dd-agent/conf.d/
macOS ~/.datadog-agent/conf.d/
RedHat /etc/dd-agent/conf.d/
Source /etc/dd-agent/conf.d/
Suse /etc/dd-agent/conf.d/
Ubuntu /etc/dd-agent/conf.d/
Windows Server 2008, Vista et versions ultérieures %ProgramData%\Datadog\conf.d
Windows Server 2003, XP ou versions antérieures \\Documents and Settings\All Users\Application Data\Datadog\conf.d

Fichier de configuration JMX

Les checks de l’Agent JMX ont un fichier metrics.yaml supplémentaire dans leur répertoire de configuration. Il s’agit d’une liste de tous les beans recueillis par défaut par l’Agent Datadog. De cette manière, vous n’avez pas besoin d’énumérer manuellement tous les beans lorsque vous configurez un check avec les étiquettes Docker ou les annotations Kubernetes.